top of page
Rechercher

Celle qui reste sur la plage - Poème par Anna Alexis Michel



Sous l'azur extatique, le voilé se dévoile,

Tes dents de perles seront mes joyaux rares,

Et les reflets de la mer, diamants de ta gloire,

Emporteront ma vie si tu lèves la voile.

 

Les Bahamas, les Keys, sont tes jardins d’Eden,

La mort sur la plage n'effraie pas les tortues.

Tu les traverseras jusqu'à me perdre de vue,

Toi, Jonas fol exilé chevauchant ta baleine.

 

Ton legs est ton amour et il sera ma peine,

Tandis que ton frêle esquif défiera le divin,

De Caraïbe à Floride, tu écris mon destin.

Celui d'une oubliée et futile souveraine.

 

Caressant d'Alizés nos étreintes passées,

De sourires éclatants à mes hanches divines,

Mon pays s'étale en ses langueurs câlines,

Enfouissant dans le sable ma colère oubliée.

 

 

            © Anna Alexis Michel

(Photo ©Anna Alexis Michel)



302 vues0 commentaire

コメント


bottom of page