top of page
Rechercher

Irradié… à jamais ! À Jacques Higelin

Dernière mise à jour : 30 janv. 2023

Je ne savais pas que c’était la dernière fois que j’allais être irradié de ton énergie démesurée. Ce 26 novembre 2013, il y a neuf ans déjà. Ce concert au Zénith sera notre dernier délire, annonciateur de l’album suivant avec des musiciens en fusion et ta fille, ô combien « Si touchante ». J’entends encore sa voix….

« Je suis du village l’idiot et j’entends les rumeurs de la villeuuuu ! »

Un cri déchire le rideau, jusque-là invisible, qui venait de tomber sur la scène.

Izia.

La bouille de son père, la banane et la voix en canons, la môme Izia klaxonne…

24-9-90, sa p’tite gonzesse qui a vu le jour et qui réapparait là, à nouveau dans la nuit, avec ce même cœur dans la gorge, cette même rage en dedans du père… l’irradié, le sage, le fou, le débile.

« Je suis du village l’idiot et j’entends les rumeurs de la villeuuuu ! »

Hou ! Tout le Zénith frissonne. Le père s’émeut visiblement. Embrassades, étreinte physique autant que musicale. Ils s’aiment assurément.

Un final d’anthologie, plus d’une demi-heure d’irradiation qui a contaminé toute la scène jusqu’au public transporté depuis deux heures dans cet immuable aéroplane blindé qu’est un concert de Jacques Higelin, pour un voyage extraordinaire au