top of page
Rechercher

L’appel d’un cygne - À mes amis ukrainiens


Il était une fois, en l’an 2022, un cygne blanc qui était désespéré.


Il s’était réveillé un matin de mars, les pattes au sec, seul, au milieu d’un marais. Il avait beau ouvrir grand les yeux et tourner son long cou de tous côtés, il ne voyait plus une seule goutte d’eau et plus aucun ami. Après des heures de réflexion, il décida d’appeler une journaliste de la presse locale pour lui faire part de son bouleversement. Voici son témoignage sur les ondes.



- Bonjour Monsieur le Cygne Blanc. Vous avez souhaité témoigner aujourd’hui sur un sujet qui vous tient à cœur.

- Bonjour Madame. Tout d’abord un grand merci d’avoir accepté de me recevoir avec cette actualité si chargée.

- Avec plaisir. Racontez-nous.

- Eh bien depuis hier, le Lac a disparu.

- Mais quel lac mentionnez-vous Monsieur le Cygne ?

- Je parle du Lac des Cygnes. Jusqu’à hier, il était là, derrière moi. Grand, profond, tout en eau, rempli de mes amis, de musique et de danse…

- Vous êtes sûr ?

- Oui, à la place il ne reste qu’un marais asséché.

- Et vos amis où sont-ils ?