Rechercher

LA LUMIÈRE DU LIVRE - POÈME

Un joli poème pour amorcer avec douceur cette semaine, signé du poète Kabyle Meziane Mahmoudia.


Le temps seul écrit l'auteur n'est qu'un livre

Et chaque être vivant est un meuble arrangé

La mémoire et l'oubli en mutuel danger

Enterrent leurs carnets où rien ne les délivre

La jeunesse a la force et la fougue fictive

Croyant avoir l'âge devant elle à tout faire

A l'inverse de la sénile vieillesse effective

Qui vit dans l'espoir de pouvoir tout refaire

Pourtant pareil au déclin la jouvence éphémère

S'en va comme l'aurore que chasse un crépuscule

Dans le létal torrent du sablier chimère

Qui mène vers le moulin où rien ne s'articule

Et le temps d'un ultime inutile vain soupir

Tombe la dernière feuille dans le noir absolu

En chaque vieux qui meurt un livret expire

Et s’en meure souvent sans n'avoir été lu


Meziane MAHMOUDIA Alger, Le 06 Juin 2021



200 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout