top of page
Rechercher

La quatrième chaise - Pièce de théâtre en un acte de Jean Jauniaux



Pièce de théâtre en un acte.

Un monologue

Seul en scène


Un homme d’une cinquantaine d’années, cheveux blancs, maigre, entre sur scène. Le décor : une chambre, meublée a minima d’un lit, d’une table de nuit, d’une table et de quatre chaises disposées de chaque côté de celle-ci. L’homme dépose sa mallette sur la table. Il enlève son imperméable qu’il plie soigneusement et dépose sur le dossier de la chaise qui fait dos au public. Il est vêtu d’un costume gris anthracite, d’une chemise bleu-pâle. Une cravate mal nouée entoure son cou. On pourrait penser qu’elle a servi à une tentative de suicide. Toujours debout, il ouvre sa mallette. Il jette des coups d’œil furtifs autour de lui, comme s’il craignait d’être observé. De sa mallette il sort une liasse de feuilles, recouvertes d’un texte tapé à la machine. Un plumier, dont il sort un bic rouge qu’il dépose sur les feuilles qu’il a disposées soigneusement en ordre sur la table, à hauteur de la chaise qui fait face au public. Il sort une enveloppe en papier kraft qu’il dépose sur la table avant de refermer sa mallette et de la mettre sur la chaise côté cour. Il s’assied face au public et commence à lire, à voix haute, à la manière  d’un discours dont il vérifierait le déroulé une dernière fois avant de le prononcer en public. Il s’éclaircit la voix. Renoue son nœud de cravate, frotte un peu de poussière sur le revers de son veston. Regarde le public.