Rechercher

Le mouvement des marées - Poème


Ça se passe à Vichy

Pendant le grand récital

De trompettes bouchées.

On entend sauter

Des bouchons de champagne

A charge creuse.


Dans un lit, il y a un soldat

Dans un autre lit il y a un amiral

Et l'amiral dit :

Qu'on m'apporte de l'eau maritime !

Un verre de Méditerranée

Un verre d'Atlantique

Et puis un verre de Pacifique... A la rigueur !


Ça se passe à Vichy

La mer est lointaine,

Il sera mort avant que l'eau n'arrive

Et puis d'abord, qu'est-ce que ça veut dire

Un verre de ci, un verre de là ?...


Toutes les gouttes se tiennent par la main

Et toutes les gouttes s’appellent par leur prénom

Et ainsi de suite de toute éternité

Bien avant que des navires n'arrivent...


Et les gouttes d'eau, séparées par l'avant des navires

Ecument de rage à l'arrière des navires

Mais ceci est une autre histoire...

Revenons à nos moutons.


Alors l'amiral dit : Ah! La France !

Et le soldat dit : Ah ! La la !

Puis l'amiral ne dit plus rien

Puis le soldat ne dit plus rien

C'est la vie !


Pendant ce temps, quelque part

Des gouttes d'eau parlementent au fond de l'océan.

Il s'agit d'envahir ou bien d'attendre,

D'envahir… Ou bien d'attendre

Et les avis sont partagés.


C'est ce que les hommes appellent

Le mouvement des marées...



Le roman "Le jardin des couscous" de Simon Nizard est disponible sur Rencontre des Auteurs Francophones :

https://www.rencontredesauteursfrancophones.com/product-page/le-jardin-des-couscous-simon-nizard

149 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout