top of page
Rechercher

Le New York de Paul Auster parmi les plus grands rêves d’Anne-Marie Bougret (Le Petit Journal NY)

L'auteure française s'est racontée cette semaine dans la presse francophone américaine. Un très joli article paru dans Le Petit Journal New York que vous pouvez découvrir sur le blog.



Si Anne-Marie Bougret a grandi dans le département de l'Allier, c’est à Bayeux, renommée pour sa tapisserie et sa cathédrale, qu’elle a posé ses valises.

Cette ancienne danseuse, qui vit aujourd’hui pour le plaisir de se raconter dans ses romans d’auto-fiction, est une inconditionnelle de l’auteur américain Paul Auster. Mais c’est grâce à la rencontre littéraire avec l’auteure anglo-saxonne, Virginia Woolf, qu’elle s’est d’abord mise à lire, à voyager puis à écrire.

Ses romans ont franchi ce mois-ci l’océan Atlantique pour son plus grand bonheur.


Une rencontre décisive

Pendant vingt-deux ans, Anne-Marie a dansé. Elle a même dirigé une école de danse qui lui apportait le bonheur qui lui suffisait alors. Suite à un problème de santé, elle se retrouve en quête d’occupation. La voilà qui se plonge dans la lecture, qui devient alors la principale occupation de ses longues journées. Elle découvre par hasard Virginia Woolf qui l’amène sur les sentiers de sa reconversion d’auteure. De Virginia Woolf, elle voulait tout savoir ! Elle décide de se mettre à l’anglais, pour espérer lire l’aut