Rechercher

NAUFRAGÉ DES MOTS ILLISIBLES...

Et là aujourd’hui, « glossolalie »... J’en ai assez des phrases et de tous les patois et de tous les jargons, de leurs fausses promesses et de leurs tristes après-midi, de leurs mauvaises nuits… J’en ai assez et je n’ai qu’une envie, foutre le camp, dormir et fondre dans un lit, dans le coma des muets sans rêves et sans soucis.


Mais quelle idée aussi que d’enfermer sa vie dans le cœur momifié, calcifié, déserté du langage... T’aurais mieux fait de jouer au notaire, au professeur, à l’ingénieur, au financier, un pas bien après l’autre et le ventre en avant, le tout millimétré, articulé, lucide, logique et raisonnable.

Il faut de temps en temps savoir un peu se plaindre. Quelques lamentations sur nos nombrils en bénitier avec son fond de larmes bien salées!


C’est que piqué au jeu des choses illisibles, des signes mystérieux, si beaux et si lointains, vous finissez déguenillé sur un atoll de corail mort fait de vos lettres pétrifiées. Un entrelacs fait de vertèbres de baleines et de monstres marins, recouvert de guano et de nids de varech où pondent des oiseaux dont les railleries, les cris, les rires gutturaux, sont les seules réponses à vos imprécations de naufragé des Mots.


Alain Cadéo.

Découvrez les romans d'Alain Cadéo en vente aux USA :

https://www.rencontredesauteursfrancophones.com/product-page/comme-un-enfant-qui-joue-tout-seul-alain-cald%C3%A9




202 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout