top of page
Rechercher

Poèmes par Lorenzo Cecchi

Dernière mise à jour : 3 mars

L'auteur belge nous offre deux poèmes pour un joli voyage littéraire.



CROIRE

(Extrait du livre Non finito)


Croire à l’amour

Celui sans odeurs, asexué

Qu’on regarde de loin

Celui des palpitations

De l’agonie heureuse

L’amour évoqué le soir

Les yeux au plafond

Un bras sous la nuque

 

Revoir sa maison

Sa rue

Qu’inlassablement j’arpentais

Un frelon fou de sucre

Imprudent

Effronté

Quand son père hurlait :

« Encore à rôder ? Fous le camp sale Macaroni ! »

 

Tendres années

Riches glorieuses

Misérables années

Quand par-dessus l’épaule

Tu les regardes s’éloigner




CAPITOLE

(Extrait du livre Non finito)

 

La lumière les aveugle

Ils cherchent l’ombre

Sa fraîcheur

Son indistincte bonté

 

Incrédules vampires

Meurtris d’être éblouis

Ils crachent à la torche

La haine des débusqués

    

Les guetteurs d’enfants triomphent

Écoutez-les croasser

Sur les étangs fétides

Les monuments aux morts 

Les tombes juives

Ils crânent haut

Boivent au goulot

Agitent des drapeaux

Fracassent des bouteilles

 

Ne pleure pas mon âme

En voilà je te les offre

Cadeaux saluts caresses

Des doigts dans les cheveux

Des effleurements pleins de promesses

Des sous-entendus des aveux même

 

Chaque jour une romance

Une histoire de cul neuve vraie dense

L’amour de la soif l’amour de l’amour 

Champagne gâteaux parfums sels de bain

Tendres et tièdes baisers

 

Va maintenant

Vaque opiniâtre

Oublie-toi à la tâche

Donne-toi à la vie

La vie remplit la vie occupe

 

Et on oublie la douleur

Et les guetteurs d’enfants

Et les vampires

La mort aussi

Parfois

 

237 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page