YOYO sort d'une tragédie familiale.

Malgré les maigres moyens financiers de sa famille, son frère qui vit en France réussi à lui obtenir un visa pour la France où elle doit pourquivre ses études. Mais les tribulations de la vie vont la diriger vers une autre trajectoire.

Ce roman est un scanner de l'aventure par nécessité.

YOYO sans langue de bois raconte l'arrachement à la patrie, les galères de l'intégration, les problèmes de familles qui surviennent quand on arrive à l'aventure et que l'on est hébergé par la famille... En gros les pires galères de l'immigré et l'impossible classement de l'immigré entre son pays natal et son pays d'adoption.

L'auteure fait revivre à chaque immigré le départ de son pays natal en soulignant les problèmes psychologiques et identitaires liés à l'immigration et à l'intégration.

 

 

L'AUTEURE :

 

Née dans les années 80 dans les quartiers précaires d'Abidjan, Delphine Krizoua Niagbo Abehio dépeint dans ses œuvres les expériences des quartiers dont elle est issue. Résidente Française, elle n'épargne pas la société française et tire de son quotidien les lignes de ses productions littéraires.

 

Son premier livre – mon colonel- entre le roman et le témoignage, était une dénonciation du traitement des femmes dans le monde. Découvrez ce nouvel opus de l’écrivain ivoirienne.

 

 

MON COLONEL ET LES MÉANDRES DE LA VIE

$24.50Prix