top of page
Rechercher

JAMES - UNE NOUVELLE SIGNÉE CLAUDIA RIZET-BLANCHER



James regarde sa mère. Ses cheveux sont gris autour de son visage, comme un ruban argenté qu’elle y aurait glissé. Il n’a pas vu ses cheveux changer de couleur, il n’était pas là quand les premiers cheveux blancs sont apparus.


Elle rit entre chaque parole qu’elle prononce.


Il se souvient avec un serrement au cœur qu’elle a toujours été ainsi : joyeuse. Même dans les moments les plus tristes, les plus douloureux, elle a toujours eu cette voix légère, gaie. Elle aime à dire que Dieu l’a faite ainsi : joyeuse, parce que le Monde a besoin de joie. C’est son don à elle comme d’autres ont un don, à leur naissance : la poésie, la peinture, la musique… Alors elle fait attention à ne jamais perdre cette joie qu’elle a dans la voix. Les jours de tristesse, de fatigue, de colère parfois, elle préfère se taire.


Cela faisait 7 ans. 7 ans qu’il n’avait pas entendu sa voix. 7 ans sans entendre son rire. 7 longues années…


De l’entendre à nouveau lui fait l’effet d’une douche rafraîchissante, d’une douce brise.


James se souvient…


Sa relation avec Sarah n’avait jamais été simple.