top of page
Rechercher

Gaston Bachelard, le postier devenu philosophe par Jean-Michel Wavelet




Comme le qualifie Philippe Meirieu, l’un de mes premiers lecteurs, mon ouvrage est « un roman de formation ». J’ai voulu comprendre comment une personne d’origine très modeste, fils de cordonnier et attaché à son pays natal, a pu bouleverser les déterminismes sociaux et comment ce parcours inhabituel a pu contribuer à produire une œuvre aussi décapante que singulière.

     Gaston Bachelard l’inattendu publié chez l’Harmattan, a fait notamment l'objet de l'émission de France-inter  Intelligence service animée par Jean Lebrun (12 juin 2021) et a été récemment (mardi 25 juillet 2023) utilisé par Nassim El Kabli pour son émission fort intéressante de France-Culture "le vrai métier des philosophes" dont la bibliographie très restreinte fait une large part à cet ouvrage.    

 

Un parcours romanesque

     De Bachelard, on connaît le goût pour les sciences et les arts, l’épistémologie et la poésie, la philosophie et la pédagogie. On le sait attaché à son pays natal. Baralbin dans l’âme, il l’est à la fois de naissance et de réminiscence. Bar-sur-Aube est une terre d’enfance, de promenade, de formation et de rêverie. Il existe une géographie bachelardienne qui inscrit la pensée en un lieu éprouvé et cherche volontiers ses sources dans le terroir local en complément d’une large culture. Lui-même se définit en philosophe champenois. Bar est le socle originel de cette philotopie. C’est là qu’il prépara l’agrégation et rédigea sa thèse ; c’est là que commença la recherche des conditions de nouveauté de la pensée scientifique. L’école républicaine d’Arthur Bureau l’a formé, le collège l’a transformé, en le faisant à la fois bachelier et professeur. Il y a connu le bonheur éphémère avec une jeune épouse trop tôt disparue et le bonheur durable de la paternité à la tête d’une famille monoparentale. Il y a trouvé les source