Par une nuit de décembre, une macabre disparition est signalée à la maternité de
l’hôpital. La direction demande à son personnel de ne rien dire : il en va de la
réputation de l’établissement.
Les années passent, le secret est enterré.
Pourtant, dix-huit ans plus tard, le destin s’en mêle quand, après une terrible découverte, Caroline fouille dans le passé... c’est incompréhensible... ça ne « peut » pas être.
Caroline et Augusta, deux femmes que tout oppose. En apparence…
Que s’est-il passé qui disloque leur vie et ternisse leur bonheur ?
Jusqu’où peut-on aller dans le renoncement, par amour pour une mère, par amour pour un fils ?
Il est des rencontres qui bouleversent nos silences.
Peut-être courons-nous après l’amoursans en donner assez ?

 

Le Résumé
Début des années quatre-vingt.
Les vies de Caroline et Augusta se croisent pour s’imbriquer à jamais.
Deux femmes que tout oppose et que tout rapproche, quand leur vie bascule.
Deux destins, deux mères mais un seul choix : l'amour.
Pour qui ? Pour quoi ? Pour quand ?
Au-delà des apparences et de la souffrance, leurs décisions conditionnent l’avenir de leur descendance.
Un soupçon de doute, d'espoir, des vies brisées et voilà que les masques étroits se fissurent avec la vérité qui éclate.
Ce roman peint, au-delà du poids du secret et de la religion, les bouleversements de la maternité dans une absolue modernité.

 

 

L'AUTEURE :

 

BENEDICTE ROUSSET a grandi dans le Vaucluse entre le petit atelier d’imprimerie de son père et une mère institutrice. Professeur de Lettres Modernes, l’écriture lui permet d’explorer des recoins jusqu’alors ignorés d’elle-même, dans une tradition familiale qu’elle découvre à travers les pièces de théâtre, poèmes et romans qu’ont écrit ses aïeux.

 

Bibliographie
RUE SOMBRE
LE LIS DES TEINTURIERS
PIÈGE À BRAGNY
ROMILDA - Éditions la Trace

 

 

 

 

CELLES QUI SE TAISENT

$20.00Prix