Le 26 juillet 1952, le roi Farouk, 32 ans, qui au début de son règne avait porté les espoirs du peuple égyptien, embarque sur son yacht El Mahroussa, « le Bien protégé », pour quitter à jamais son pays. C’est la fin d’une dynastie, mais surtout d’une époque. Suivront très vite l’arrivée au pouvoir de Nasser et la nationalisation du canal de Suez, puis le grand vent du nationalisme arabe.

 

L'AUTEURE

Appartenant à une famille de financiers juifs implantés depuis des générations à Alexandrie, Marlène Belilos a 10 ans.

Elle se souvient aujourd’hui de l’écroulement du monde où elle vivait heureuse, sans nostalgie ni sentimentalisme. Son écriture nerveuse a su retrouver la fraîcheur et la lucidité de l’enfant qu’elle était alors.

Longtemps journaliste à la télévision en Suisse, puis à TV5 Monde et à France-Culture, Marlène Belilos se consacre principalement à la psychanalyse. Elle dirige la collection « Et Freud dans tout ça ? » chez Michel de Maule.

Ce petit livre de 84 pages se dévore. Une jolie plume pour raconter la fin du règne de ce roi d'Egypte un peu fantasque et la vie de ce pays avant le bouleversement de l'avènement de Nasser.Une autre Égypte, disparue depuis.

 

MEDIA

https://www.rts.ch/play/radio/grandeur-nature/audio/marlene-belilos-grandeur-nature?id=5004130

 

https://www.dailymotion.com/video/x113t8g

 

https://mbelilos.wordpress.com/2013/05/27/georges-moustaki-le-mot-de-passe-etait-milord-marlene-belilos-journaliste-rue89/

LE YACHT DU ROI FAROUK - Marlene Belilos

$9.00Prix