Rechercher

La dame aux cheveux rouges

Je déteste aller au centre-ville à cause de ce fichu parking. Il est presque impossible de se garer à moins d'être chanceux. Mais ce soir, j'avais vraiment envie de changer d'ambiance. J'étais plutôt intrigué par l'idée de prendre un verre au 13ème étage, avec une vue panoramique sur la ville. Un homme sage a dit un jour que si vous deviez boire seul à tout prix, assurez-vous qu'il y a au moins un beau coucher de soleil à regarder. Ce sage n'a jamais existé, mais j'étais persuadé qu'à 18h30, il serait agréable de regarder le ciel.



Ce soir j'ai eu de la chance. Il y avait un parking payant juste devant l'hôtel. 13 Floor Roothtop bar… Je cherchais une enseigne portant ce nom. Mais elle n'était pas là. J'ai vite compris que le bar devait être à l'intérieur de l'hôtel. Je me suis approché du voiturier à la porte, et il était assez gentil de me confirmer que c'était là. Il m'a dit de prendre l'ascenseur en rouge qui se trouvait sur la droite.

Il n'a pas été difficile de trouver ce que je pensais être l'ascenseur. Une porte était juste devant moi. La petite pièce rectangulaire était faiblement éclairée et ses murs étaient peints en rouge. Je n'ai pas hésité à entrer. A peine à l'intérieur, j'ai commencé à tourner en rond, à la recherche du bouton magique qui me propulserait au 13ème étage. «Hmm, ils voulaient vraiment créer une atmosphère assez mystérieuse», me suis-je dit. Je levai les yeux pour regarder le plafonnier qui éclairait la pièce. Pas le genre que je vois habituellement dans un ascenseur. C'est alors que j'ai réalisé que le véritable ascenseur était juste devant moi. J'ai appuyé sur le bouton de forme arrondie, et voilà, j'étais au bar environ une minute plus tard.

Honteux, au fond de moi, je riais encore de ma bêtise quand la demoiselle est venue me demander ce que je voulais boire ce soir. Sans même réfléchir ni regarder le menu, je lui ai demandé un Moscow Mule.

Je ne pensais pas qu'il ferait froid à ce moment-là. La chemise noire que je portais ne pouvait pas faire grand-chose contre la brise que nous sentions, mais j'espérais que l'alcool réchaufferait rapidement mon sang. Je pensais encore à ma journée de travail quand j'ai remarqué cette jeune femme assise seule de l'autre côté du bar. En réalité, il n'y avait personne d'autre que nous deux.

En attendant, la serveuse est revenue avec mon verre. Je me suis demandé pourquoi on le servait dans une tasse en cuivre. Peut-être est-ce simplement pour mieux garder la boisson au frais, le cuivre étant un bon conducteur de température.

Pourquoi s’adonner à des pensées aussi profondes alors que d’autres plus agréables pourraient occuper ma tête ? Chez moi, on dit que c'est une mauvaise manière de regarder les étrangers. Alors j'ai regardé l'inconnue du coin de l'œil.

Mais il était impossible de ne pas la remarquer. Elle avait les cheveux rouges !


Billy Pierre


Le roman de Billy Pierre est en vente sur Rencontre des Auteurs Francophones

https://www.rencontredesauteursfrancophones.com/product-page/%C3%A0-l-autre-bout-d-un-r%C3%AAve-billy-pierre

Retrouvez son interview pendant de la Semaine de la Francophonie 2022

https://www.youtube.com/watch?v=eXkJwgnHEZQ&t=332s



156 vues2 commentaires