top of page
Rechercher

La Saint Tous la (extrait) - Tangi Colombel

Et puis un soir où les températures s’étaient adoucies, à la sortie des élèves, j’aperçus mon père qui me guettait avec des cannes.

– Nous allons où avec ça ?

– À la pêche à la grenouille.


Qu’est-ce qui clochait chez lui ? Déjà qu’il nous forçait à avaler son poisson de rivière qu’il adorait enjôler pendant que sa progéniture s’ennuyait à mourir au bord du canal de Nantes à Brest ou de la rigole d’Hilvern, désormais, il faudrait qu’on asticote l’amphibien. Pourquoi ? Le manger ?


– Pas tout entier, me rassura-t-il, que les pattes arrière. Tu sais sur les cartes des restaurants étoilés c’est un met raffiné.


Le seul établissement respectable à Loudéac, et dans lequel un loufiat ganté aurait pu servir de tels plats s’appelait La Belle Époque, une pizzéria sympathique qui a d’ailleurs fermé ses portes depuis. J’avais beau me torturer la tête, pour l’avoir fréquenté à de rares occasions, je ne me souvenais pas d’avoir lu sur leur menu « Spaghettis à la Rana esculenta ». Je m’en remis tout de même à lui. Que voulez-vous ? À cet âge, ce que parent dit est parole d’évangile.


Nou