top of page

Nouvelle ;édition revue chez J'ai Lu.

 

Quand on est né avec une formule 1 dans la tête, piloter sa vie n’est pas tous les jours facile ! Martin Leroy, quinze ans et un brin atypique, en sait quelque chose. Il vit dans un futur proche où on ne fabrique plus de livre depuis des décennies. Un soir de Noël, il reçoit de la part de sa grand-mère un cadeau étrange : un roman intitulé Zebraska, dont le jeune héros n’est autre que son père. Lui aussi était un petit garçon Haut Potentiel, à une époque où l’on manquait encore cruellement de délicatesse pour apprivoiser la différence. Au fil des pages, la découverte de ce drôle d’héritage, transmis par une grand-mère touchante et burlesque, bouscule les certitudes de Martin. D’autant qu’il n’est pas étranger aux secrets bien gardés que renferme le récit… « Bienvenue à Zebraska, un monde peuplé de zèbres impertinents qui s’interdisent de ne plus croire en rien ! »

 

L'AUTEURE :

 

Isabelle Bary est née à Vilvorde en 1968, d’une maman mi-flamande, mi-anglaise et d’un papa bruxellois francophone. Comme les chevaux, la lecture et le chocolat, l’écriture a conquis son coeur dès l’enfance, mais la possibilité de la vivre n’est venue que bien plus tard.

Diplômée de l’École de commerce Solvay (promotion 1991), elle travaille trois ans comme account manager auprès de l’agence de publicité Saatchi et Saatchi. Mais sa vie de « femme d’affaires » prend une tournure particulière en 1994 : elle part, un an, sac au dos pour explorer le monde. À son retour elle s’investit durant sept années dans un rôle de chef d’entreprise.

 

Puis lui vient l’envie de conter son tour du monde :

- Globe Story paraît en 2005 aux Éditions Complicités.

 

Le virus est ancré, la plume, ensuite, ne la quitte plus.

 

Sept romans paraissent aux Éditions Luce Wilquin :

- Le cadeau de Léa (2008, finaliste du Prix Première et du Prix Jean Muno),

- Baruffa (2009),

- La prophétie du jaguar (2011),

- La vie selon Hope (2013, Prix Soroptimist de la romancière francophone),

- Zebraska (2014) qui connait aujourd’hui encore un franc succès et sortira en version       poche chez J’ai Lu début 2020

- Ce qu’elle ne m’a pas dit ( 2016) qui aborde le sujet délicat des secrets de famille.

- Les dix-sept valises (2018)

 

Notons aussi chez d’autres éditeurs :

- Le malade et le médecin, dialogue avec Jacques Brotchi (2008, Couleur Livres)

- Braine Blues (2011, Éditions Luc Pire)

- Juste un regard, beau livre sur les sans-abri de Bruxelles/ photos Caroline Wolvesperges (2010, ÉditionsAvant-Propos).

-L’ombre du zèbre n’a pas de rayures, nouvelle illustrée par Roseline d’Oreye (2019, Editions Acrodacrolivres)

- Zebraska inédit, version entièrement revue et augmentée (4 mars 2020, Editions J’ai Lu, format poche)

 

À côté de son travail d’auteure, Isabelle Bary anime des conférences, des ateliers et des stages d’écriture créative ainsi que des séances d’accompagnement individuel à l’écriture. Elle intervient également avec ses romans dans les classes du secondaire, dans le cadre du cours de français ou de projets plus larges mêlant littérature et philosophie, notamment avec l’association SEVE Belgium autour de Zebraska et du regard sur la différence.

Elle a aussi travaillé pendant 5 ans comme bénévole à la Vie-là, maison de ressourcement pour personnes atteintes du cancer.

 

 

ZEBRASKA -ISABELLE BARY (édition J'ai lu)

$8.40Prix
    bottom of page